Actualités

4L Trophy : Interview de deux idraciens bordelais

4L Trophy : Interview de deux idraciens bordelais

Présentez-vous :

Nous sommes 2 étudiants, Mélissa SARAIVA (20 ans) et Richard DRAVIGNY (22 ans) en deuxième année de Bachelor « Responsable de Développement Commercial » à l’IDRAC de Bordeaux. Nous nous sommes rencontrés cette année.

D’où vous est venue l’envie de participer à ce rallye ?

Nous avions un projet associatif à réaliser dans le cadre de la validation de notre année scolaire. Etant deux aventuriers et ayant une âme de voyageur, nous avons décidé de participer au 4L TROPHY.

Quel a été le rôle de l’école dans cette aventure ?

L’école nous a sponsorisée et nous a donc permis d’acheter notre 4L ! De plus, la direction et la pédagogie ont été compréhensives, ils nous ont permis de mener à bien ce projet en adaptant nos cours à notre absence de 10 jours.

Racontez-nous les démarches que vous avez entreprises pour réussir votre voyage ?

Tout d’abord nous devions créer notre association pour participer au 4L TROPHY. Ensuite il nous a fallu trouver des sponsors le plus rapidement possible pour nous permettre d’acheter notre 4L en respectant les dates butoir de l’organisation. Une fois notre voiture achetée, il fut plus simple pour nous de réunir des fonds notamment grâce à la participation à différents marchés avec notre 4L en exposition. Il nous fallait également des fournitures scolaires et sportives. Au total nous devions récolter 7000€ en seulement 5 mois. Opération réussie puisque nous avons réussi à partir !

Comment s’est passée la cohabitation dans la 4L ?

Même si nous nous connaissions depuis peu, la cohabitation dans la 4L s’est plutôt bien passée malgré la fatigue accumulée. Nous nous relayons pour conduire/orienter ce qui nous a permis de profiter pleinement de cette aventure.

Avez-vous rencontré des problèmes : orientation, panne, peurs etc… ?

Nous avons eu beaucoup de chance, car nous n’avons vraiment rencontré AUCUN problème lors du raid contrairement à d’autres équipages qui dès le début se sont vu refuser le départ. Le seul problème que nous avons rencontré fut une petite crevaison sur le retour mais rien de bien grave, nous avons pu repartir sur les routes rapidement.

Racontez-nous une anecdote / un moment marquant de cette aventure ?

Pour le retour en France nous devions être à Bordeaux le lundi matin. Nous voulions donc faire Marrakech-Bordeaux (environ 2000km) en 2 jours. Seulement nous avions un horaire imposé pour prendre le bateau donc nous sommes arrivés au port d’Algesiras dimanche soir à minuit. Nous avions donc abandonné l’idée d’arriver lundi mais nous espérions arriver en France mardi. Un peu avant la frontière nous nous sommes retrouvés dans des routes sinueuses en montagne en pleine nuit avec un phare en moins, nous avons eu quelques frayeurs ! Nous avons finalement réussi à arriver chez nous après une pause bien méritée dans un hôtel près de l’autoroute.

Si vous deviez décrire cette aventure en un mot :

Enrichissante !!