• Accueil
  • > Actualités
  • > PARCOURS STUDY ABROAD : TÉMOIGNAGE AUDREY BOSCHER, IDRACIENNE NANTAISE
Actualités

PARCOURS STUDY ABROAD : TÉMOIGNAGE AUDREY BOSCHER, IDRACIENNE NANTAISE

PARCOURS STUDY ABROAD : TÉMOIGNAGE AUDREY BOSCHER, IDRACIENNE NANTAISE

> Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Bonjour ! Moi c’est Audrey Boscher ! Je suis en 3ème année de Bachelor à l’IDRAC Business School, en parcours Study Abroad. Pour me présenter un peu, on peut dire que ma plus grande passion c’est les voyages, d’où l’importance d’un parcours international dans mon cursus.

 

> Pourquoi avoir fait le choix d’IDRAC Business School ? Pourquoi le Bachelor ?

Une fois mon Baccalauréat ES obtenu, j’ai opté pour un Bachelor car je souhaitais rentrer dans une école de commerce, sans pour autant passer par la case prépa. Mon choix s’est porté sur le Bachelor IDRAC Business School pour l’aspect international. Dans le programme il est possible de partir dès la deuxième année, et de poursuivre en troisième année. Grâce au Bachelor j’ai pu accomplir mon objectif : partir à l’étranger !

 

> Peux-tu évoquer avec nous ton cursus à l’étranger ?

Ma première expérience a donc été celle de Dublin et Barcelone en 2ème année. Je suis partie avec des étudiants de toute la France qui faisaient partie du programme Bachelor parcours international de l’IDRAC Business School. Ensemble nous avons donc découvert Dublin pour un semestre, et Barcelone pour le deuxième. Ce parcours a été très important pour moi. On avait l’impression d’être un peu dans un « cocon », car je ne partais pas seule. Grâce à cette année, je me suis sentie prête pour vivre une autre expérience, mais cette fois-ci en partant seule et plus loin.

Et c’est là que New York est arrivé ! Pour ma 3ème année mon choix s’est porté pour un semestre sur New York. Et vous imaginez bien j’ai adoré ! J’étais déjà allée 1 semaine à New York il y a environ 3 ans, et étais tombée amoureuse de la ville. A la fin de la semaine je m’étais promis d’y revenir, mais pour y vivre cette fois-ci. Au-delà de ça, j’ai choisi New York car c’est une ville très attractive, et économiquement parlant les plus grandes transactions financières se passent là.

Durant ce semestre j’étudiais au « Manhattan Institute of Management », juste à côté de Wall Street ; ce qui m’a beaucoup changé de l’environnement Nantais. Mes cours étaient tous dans le domaine du business, totalement en adéquation avec mon programme à l’IDRAC Business School. Il y avait moins d’heures qu’en France, mais proportionnellement une charge de travail personnel supérieure.

Quant aux activités extra-scolaires il n’est pas étonnant que j’en aie profité pour voyager. J’ai pu découvrir Washington et Boston qui sont réellement différents de New York (un peu plus calme il faut l’avouer). Enfin j’ai aussi pu profiter de la vie New-Yorkaise et rencontrer de nombreuses personnes, rendant ainsi cette expérience inoubliable.

 

> Y a t-il une anecdote que tu souhaiterais partager sur ton séjour à l’étranger ?

J’aurais tellement d’anecdotes, je vais essayer d’en choisir une.

A New York notre école organisait souvent des évènements pour permettre aux étudiants d’échanger. La première semaine nous étions conviés à manger dans un restaurant tout près de l’école. Quand j’y repense nous étions encore tous un peu timides comme on ne se connaissait pas encore. C’était les petites présentations de chacun : « D’où tu viens ? » « Comment ça se passe dans ton pays ? »… Puis la dernière semaine après les partiels le même scénario s’est reproduit, toujours dans le même restaurant mais avec une ambiance tellement différente. Chacun parlait à tout le monde, on était tous très proche. Cette fois c’était plus « Oh tu te souviens ce soir-là… » ou « ça vous dit de se voir demain ? ». Donc finalement il ne faut pas avoir peur de partir seul, on arrive à se créer son propre cercle.

 

> Quels conseils donnerais-tu à de futurs étudiants en parcours Study Abroad ?

Je vous souhaite vraiment de vivre cette expérience. Tout d’abord pour les nombreuses rencontres que vous allez pouvoir faire. Aussi bien en amitié que professionnellement, vous allez vous créer un réseau qui vous servira certainement dans le futur. De plus, comme beaucoup le disent mais c’est pourtant vrai, partir à l’étranger est un réel atout dans un CV !

A titre personnel, je dirais aussi que les voyages que j’ai pu faire durant cette année et demi m’ont beaucoup apporté en autonomie. A force on devient beaucoup plus débrouillard.

Et dernière chose, travaillez bien votre TOEIC pour obtenir un score qui vous permettra d’accéder à la destination que vous rêvez.

Maintenant c’est à vous de vous lancer !