• Accueil
  • > Actualités
  • > Interview d’Anaïs, étudiante en Bac+4 et ancienne candidate à Miss Monde !
Actualités

Interview d’Anaïs, étudiante en Bac+4 et ancienne candidate à Miss Monde !

Interview d’Anaïs, étudiante en Bac+4 et ancienne candidate à Miss Monde !

Bonjour Anaïs, peux-tu m’en dire davantage sur toi ?

Je m’appelle Anaïs Delwaulle, j’ai 22 ans, je suis en Bac+4 Marketing sur le campus parisien d’IDRAC Business School et je viens de l’île de la Martinique que j’ai représenté à Miss Monde 2014.

Pourquoi avoir choisi une Business School ? Pourquoi IDRAC Business School ?

Ayant fait 3 ans d’études en communication, je voulais peaufiner ma formation et élargir mes compétences. Le cycle Bac+4/+5 d’IDRAC Business School correspondait totalement à ce que j’attendais. En plus, on m’avait vanté les mérites de l’école depuis l’époque du BTS, quand je vivais encore en Martinique.

[Tout savoir sur ce qu’est une business school]

Peux-tu évoquer avec moi ton parcours à IDRAC Business School ?

J’ai fait un Bachelor « Responsable de Communication » à SUP’DE COM Campus de Paris, et je suis actuellement en Bac+4 Marketing en alternance avec un poste de Responsable Marketing dans une start-up dans le 16e arrondissement de Paris.

Un moment fort vécu à IDRAC Business School ?

Mon moment fort à IDRAC Business School est celui de la remise des diplômes de l’école où j’ai rencontré Madame Natalie BADER, présidente de la marque Clarins et ancienne étudiante d’IDRAC Business School.

Quel serait ton job idéal ?

Directrice de communication touristique !

Pratiques-tu des activités extra-scolaires ? Hobbies, passions, sport…

Pendant 10 ans j’ai pratiqué du karaté et ai obtenu ma ceinture noire à l’âge de 14 ans. J’ai dû arrêter plus tard pour me concentrer sur d’autres obligations (Bac, permis… etc). Je tiens également un blog voyage que je viens de créer mais qui génère déjà pas mal de visites (10 000 en 3 jours !). Je suis aussi modèle photo/vidéo à mes heures perdues.

Quels sont les apports du mannequinat pour tes études ?

Avoir été Miss m’a apporté beaucoup de maturité et m’a fait prendre beaucoup de recul, de prise de conscience. Cela a forgé mon caractère actuel : je me bats pour ce que je veux et je fais tout pour réaliser mes rêves. L’un d’entre eux était d’aller un jour à Miss Monde, challenge réussi ! J’ai beaucoup plus d’assurance depuis cette expérience.

Peux-tu évoquer avec moi un moment fort vécu dans le cadre de cette activité ?

Sans hésiter : quand on m’a appelé pour m’annoncer que j’allais représenter la France dans le cadre du concours de Miss Monde. Le second moment fort était sur la scène, lorsque j’ai défilé devant 7 milliards de téléspectateurs pour représenter mon île !