Actualités

TÉMOIGNAGE HEP CAMPUS NANTES

TÉMOIGNAGE HEP CAMPUS NANTES

« Bonjour Madame Hummel !

L’IDRAC Business School Campus de Nantes déménage bientôt au sein d’un nouveau campus HEP Education à Nantes. En tant que futur acteur du développement de ce projet, nous allons à présent évoquer celui-ci avec vous.Tout d’abord, pouvez-vous vous présentez et évoquer votre rôle au sein de l’IDRAC Business School ?

Bonjour Manon !

Isabelle Hummel, je suis intervenante auprès des écoles IDRAC Business School et SUP’DE COM Ecole Supérieure de Communication, plus particulièrement auprès des promotions 4ème et 5ème année, sur  les compétences liées au Design, Design Thinking et Gestion de l’innovation, abordant le Marketing d’une façon plus générale.

 

> HEP Education s’appuie sur 3 valeurs : Humanisme, Entreprenariat et professionnalisme. Qu’évoquent pour vous ces valeurs ?

Premièrement, la notion d’Humanisme signifie le respect des autres et de soi. L’Entreprenariat quant à lui évoque la création, le développement du capital humain via le développement économique des entreprises. Et enfin le Professionnalisme évoque l’expertise qui rassemble à la fois le savoir-faire, le savoir-être, la bonne gestion des relations externes et des relations internes en entreprise.

 

> Qu’attendez-vous des étudiants du label HEP Education pour le respect de ces valeurs ?

Afin que les étudiants du label HEP Education s’approprient et respectent ces valeurs, il est essentiel que l’on favorise le développement de ces celles-ci à la fois par le biais des contacts entre les différentes acteurs, en termes de contenus d’enseignement, mais aussi dans leurs relations avec les entreprises qu’ils soient en stage ou en alternance.

Pour faire naître une cohérence, il faut que l’intégralité des partenaires intervenant dans ce domaine d’éducation soient sur la même longueur d’onde afin que chacun respecte ces valeurs.

Enfin, développer ces valeurs passe aussi par une prise de conscience dans le contenu d’enseignement, dans la gestion des ressources humaines et le management. Le respect de l’autre, la non-violence sociale, voilà une politique RSE dans tout ce qu’elle a de plus construit et œuvrant vers un monde de demain dans lequel chacun aurait la possibilité d’exprimer son potentiel.

 

> Le nouveau campus de l’Île de Nantes est fondé sur l’interactivité et la créativité (salles de cours modulables, espace de co-working, incubateur d’entreprises…). Qu’est-ce que cela va changer en termes de pédagogie ?

Je pense que la pédagogie d’aujourd’hui est constamment remise en cause là où les facteurs technologiques et spacieux vont forcément agir.

Concrètement, il va falloir que nous intervenants s’imprégnions et s’approprions les locaux et les nouveaux moyens disponibles au sein de ce nouveau bâtiment. Ce projet constitue une grande curiosité pour le corps enseignant, notamment en termes de nouveaux moyens mis à disposition.

Pour nous préparer à l’emploi et à l’exploitation complète de ces derniers, des réunions pédagogiques sont prévues, principalement dédiées à la compréhension de ces nouveaux outils.

Il s’agit ici d’une réelle conduite de changement pour les intervenants car nous allons avoir de nouveaux horaires, de nouvelles salles de cours mais aussi de nouvelles options à prendre en compte… Cela représente une remise en question importante et pertinente pour les intervenants, qui en tant que prestataires extérieurs doivent faire preuve d’adaptabilité constante face aux étudiants, aux lieux d’enseignement, aux interlocuteurs, aux nouvelles plateformes d’intervention et d’échange de contenus pédagogiques, etc…

Il s’agit plutôt une forte curiosité dans l’attente de ces nouveaux éléments, tout en ayant conscience qu’il faudra un temps d’adaptation nécessaire à l’usage de ces derniers. D’une manière globale, ce nouveau campus permet aux intervenants d’appréhender encore de nouveaux outils vers une transmission de savoir plus qualitative.

 

> Pensez-vous que ce projet était indispensable au bon développement de l’IDRAC Business School et des étudiants ? Pourquoi ?

D’un point de vue global, ce projet de groupement d’écoles partenaires sur un même campus ne peut que servir le développement de l’IDRAC Business School. Le poids du groupe va apporter une légitimité et une puissance sur le marché des établissements d’enseignement supérieur, et, ce groupement va permettre aux étudiants et intervenants de côtoyer de nouveaux profils pour créer des échanges et des opportunités de contacts. Tous ces éléments sont plutôt positifs.

Après, je me permets d’émettre des réserves sur le côté « gigantisme d’un grand campus » et me demande comment les valeurs Humanisme, Entreprenariat et Professionnalisme vont être mises en œuvre sur celui-ci. Dans Humanisme on trouve le mot humain et par mon expérience celui-ci interagit beaucoup avec son contexte spatial.  Prendre en compte cet aspect n’est pas négligeable et j’espère que l’architecte à penser à cette relation.

Enfin, c’est assez basique mais dans le cadre d’une pratique de changement on sait toujours ce qu’on perd et jamais ce qu’on trouvera ensuite.  Je vais tenir un discours légèrement plus conservateur qu’un discours progressistes que j’aimerais prôner mais j’émets tout de même une petite réserve sur le côté « tous sous un même toit » qui nécessitera de repositionner pas mal de choses en interne.

Voilà, j’attends donc avec impatience de voir le résultat !

 

Je vous remercie d’avoir répondu à ces quelques questions ! »

 

Manon Tardy, 5ème année IDRAC Business School Campus de Nantes