• Accueil
  • > Actualités
  • > Patrice PAGES, un diplômé directeur du réseau d’agences Caisse d’Epargne Montpellier
Actualités

Patrice PAGES, un diplômé directeur du réseau d’agences Caisse d’Epargne Montpellier

Patrice PAGES, un diplômé directeur du réseau d’agences Caisse d’Epargne Montpellier

Patrice PAGES – Directeur de Groupe chez Caisse Epargne Montpellier

 

IDRAC Business School : M Pages, Bonjour et merci de nous accorder cette entrevue. Vous êtes aujourd’hui Directeur de Groupe chez Caisse d’Epargne Montpellier. Quelles sont vos missions ?

Bonjour et merci ! Je suis directeur du réseau d’agences de Montpellier Nord au sein de la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon. C’est un réseau qui couvre les agences au nord de Montpellier et l’ouest du département. Cela représente 25 agences, soit 140 collaborateurs. En termes de clients on gère plus de 110 000 clients et 5 000 clients professionnels. C’est une entreprise coopérative et connectée, proche de son territoire, de ses clients et de ses salariés. Nous sommes en recherche de performances économiques sans négliger l’aspect social d’occupation du territoire.

IDRAC Business School : Promo IDRAC Business School 1998, vous sortez avec un BTS Force de vente en poche, spécialité Vente et Marketing. Que vous a apporté votre formation au sein de notre école ? En alternance ?

Oui, je l’ai faite en alternance. Ça m’a apporté un savoir-faire complètement en adéquation avec les besoins de l’entreprise, un savoir-être également. Et plus globalement une ouverture sur le monde de l’entreprise, au-delà de l’entreprise dans laquelle je faisais mon alternance, qui était le LCL.

L’alternance a permis une mise en pratique immédiate de l’apprentissage réalisé. C’est très opérationnel.

IDRAC Business School : Vous étiez donc chez le LCL, l’école a-t-elle aidé à trouver cette alternance ?

L’IDRAC Business School m’a mis en relation avec le LCL qui m’a recruté.

IDRAC Business School : Vous avez ensuite poursuivi vos études avec une orientation prononcée pour la finance et le droit. Aujourd’hui avec le recul, votre formation à l’IDRAC Business School vous a-t-elle préparé à ce métier ?

Tout à fait et sur différents aspects comme la gestion et la relation client, la négociation, la communication également, et des bases de marketing qui sont très importantes dans le domaine bancaire.

IDRAC Business School : Qu’avez-vous mis en place aujourd’hui pour faire évoluer votre structure ? L’entreprise est-elle engagée dans une démarche éco-responsable ?

J’ai mis en place une organisation qui est basée sur un mode participatif et délégatif, même si in fine, c’est moi qui suis décideur bien évidement. Parce que je pense qu’il est important de laisser un espace d’expression aux collaborateurs, basé sur la confiance, ce qui permet très simplement de tirer le meilleur d’eux-mêmes et de faire émerger les talents également. Pour moi c’est quelque chose de primordial dans l’intérêt d’une l’entreprise. Pour obtenir de la performance pérenne c’est fondamental. Je ne suis pas du tout sur un mode purement descendant et pyramidal.

Oui, nous sommes une banque collaborative et engagée. Toute la gouvernance de l’entreprise est engagée, le moteur c’est donc la RSE. L’entreprise agit en faveur des territoires, vis-à-vis de ses clients et aussi pour réduire son empreinte écologique.

IDRAC Business School : Quels sont vos projets à moyens termes ?

Gagner des parts de marché, et exploiter au mieux le magnifique potentiel de notre territoire qui est en plein développement avec des flux migratoires positifs et en constante progression.

IDRAC Business School : Que retenez-vous de formation à l’IDRAC ? Comment décririez-vous l’IDRAC en un mot ?

Ce que je retiens c’est vraiment une formation qui est complètement en adéquation avec les besoins de l’entreprise. Du moins c’était le cas en 98 (rires). Avec une approche très moderne à l’époque sur l’ouverture. Si je devais décrire cela en un mot, ce serait ce dernier, l’ouverture.

IDRAC Business School : Un petit mot pour nos étudiants actuels ?

Profitez-en au maximum, nourrissez-vous de tout cela et faites confiance aux différentes équipes pédagogiques et à la direction.