Actualités

20/12/2017

RENTRÉE DE FÉVRIER - ALICE VINCENT ÉTUDIANTE SUR LE CAMPUS DE NANTES TÉMOIGNE

> Bonjour Alice, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour à tous ! Je m’appelle Alice, j’ai 21 ans et suis actuellement étudiante en 2e année du Bachelor IDRAC Responsable Marketing et Développement Commercial à l’IDRAC Business School de Nantes.

 

> Pourquoi avoir choisi l’IDRAC Business School ? Et pourquoi avoir opté pour son dispositif de Rentrée de Février ?

Après l’obtention de mon BAC Pro Vente, je souhaitais intégrer  une école supérieure sans passer par APB. Je trouvais que les démarches étaient longues et compliquées sur cette plateforme.

J’ai donc intégré le Bachelor Management des Entreprises à l’école PIGIER. Très vite j’ai eu l’impression de revivre mon BAC Pro, de ne rien apprendre de nouveau. Je me suis aperçue que j’allais en cours à reculons et que finalement cette formation ne me correspondait pas.

J’ai choisi l’IDRAC sur recommandation d’une amie qui était déjà en Bachelor 1ère année dans l’école. Elle m’a affirmé qu’il s’agissait d’une bonne école et lors de mes démarches le service admission m’a rapidement orienté vers l’option « Rentrée de Février ».  J’ai beaucoup apprécié la réactivité dont l’IDRAC a fait preuve pour m’accompagner dans ma réorientation et ai été séduite l’opportunité d’intégrer une formation en cours d’année. En effet il était très important pour moi de ne pas perdre une année scolaire.

 

> Quel a été l’élément déclencheur qui t’a amené à changer de cursus ?

En réalité je pense qu’il s’agit de l’accumulation de plusieurs éléments. Premièrement mon ancienne formation ne contenait aucun cours de négociation, ensuite nos intervenants avaient recourt à une pédagogie trop enfantine pour des étudiants en études supérieures, et enfin l’administration ne tenait absolument pas compte les besoins de ses étudiants.

Prenant conscience que cette formation ne me correspondait pas j’ai entrepris ma réorientation. Le plus délicat dans cette démarche a été de rassurer mes parents car ils voulaient s’assurer de ma réussite, être sûrs que je faisais le bon choix.

 

> Comment as-tu vécu tes premières journées de cours ?

J’en garde un bon souvenir, même si je dois bien avouer que me retrouver seule face à un prof était une expérience un peu particulière !

Durant ces premiers mois j’ai beaucoup travaillé pour rattraper l’avance du reste de la promo.

C’était très plaisant de bénéficier d’un accompagnement personnalisé avec des intervenants qui s’assuraient que je comprenais bien ces nouvelles notions. Grâce à cela, j’avais toutes les cartes en main pour réussir !

 

> Comment s’est passé ton intégration avec les B1 à leur retour de stage ?

Je me suis facilement intégré au groupe grâce à mon amie et j’avais déjà rencontré certains étudiants de ma promo future lors de soirées. J’étais vraiment impatiente de les rencontrer et de commencer cette 2ème année Bachelor avec eux ! Et, je pense que c’est au cours de notre voyage à Prague que j’ai réellement découvert les personnalités de chacun.

Bien sûr, ça m’a fait un petit choc lorsque mes « cours particuliers » se sont transformés en un cours classiques regroupant d’une vingtaine d’étudiants !

 

> Peux-tu évoquer un moment fort vécu à l’IDRAC Business School ?

Pour moi le Challenge des Négociales constitue un moment fort dans mon parcours à l’IDRAC. En effet, j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’équipe organisatrice nantaise de ce challenge de négociation commerciale nationale. Cette implication constitue une expérience réellement enrichissante et valorisante pour mon parcours !

 

> Le mot de la fin ?

« Qui ne tente rien n’a rien ». Cette maxime est très importante pour moi, je suis persuadée que c’est en allant au bout de ce qu’on entreprend qu’on se construit réellement.