Actualités

27/10/2014

Portrait d’un ancien : Vianney POCHON, Directeur Général de Market Area pour HAGER

Ancien étudiant de l’IDRAC Business School, issu de la promotion de Guillaume LADET, directeur actuel du campus de Montpellier, M. POCHON revient sur son parcours et donne des conseils aux jeunes Idraciens.

Son parcours

Après l’obtention du BTS « Actions commerciales », M. POCHON a ensuite été diplômé d’un Bac+4 « Marketing et Gestion des Entreprises » à l’IDRAC en 1991.
Ayant débuté son parcours professionnel par un poste de « Responsable régional en Bretagne – Pays de Loire » chez Atral, il a rapidement gravit les échelons jusqu’au niveau de Directeur Général. Son évolution de carrière l’a mené aujourd’hui au poste de Directeur Général de Market Area pour Hager (1,7 Milliard d’€ de CA, 12000 Collaborateurs), industriel spécialiste de l’équipement électrique et électronique des locaux résidentiels et tertiaires. Vianney POCHON a désormais la responsabilité du business Hager sur la zone Middle East, Near East, Africa and Turkey.

Ce qu’il retient de son passage à l’IDRAC

« Pour commencer, l’IDRAC c’est un enseignement théorique, pratique et pragmatique, qui m’a appris la discipline et le sérieux. Cette école m’a apporté des notions techniques (droit, marketing…) ainsi qu’une ouverture sur la « vraie vie » grâce aux intervenants professionnels. Concernant la vie de l’école, j’ai retenu une chose : la fête fait partie de la vie mais il faut savoir être opérationnel au travail. Je me souviens que le directeur de l’école M. PEYTAVI nous disait : « Vous pouvez faire la fête jusqu’à 4h du matin si vous le voulez, mais soyez là en cours à 8h. »

Ses conseils pour les jeunes Idraciens

Monsieur POCHON donne son premier conseil : « Travaillez dur, cultivez le relationnel, entretenez votre réseau. » Pour ceux qui ont une ambition internationale, il souligne vivement l’importance de l’anglais. Il poursuit avec les atouts d’un bon commercial : « Il faut travailler ses compétences mais aussi avoir le comportement adapté. Un commercial c’est 50% de savoir-faire et 50% de savoir-être». Il conseille aussi à tous les jeunes de « Commencer par une expérience de terrain, d’au moins 3-4 ans, pour connaître les clients, leurs ressentis. » Il ajoute : « Privilégier le management est très important pour les postes à responsabilité comme le mien.  Entourez-vous de personnes compétentes et différentes puis donnez leur envie de travailler avec vous. » De plus, pour lui, les relations doivent s’inscrire dans la durée. A cet effet, il adhère particulièrement à la devise : « Les plus belles performances sont celles qui durent. » Et cela passe par un « business gagnant-gagnant dans lequel chacun doit y trouver son compte ».

 

Par ailleurs, M. POCHON est toujours proche de l’école et notamment de Guillaume LADET. En effet, gage de la confiance qu’il place en cette école, sa fille est inscrite en 1ère année à l’IDRAC depuis la rentrée 2014 !