Actualités

21/03/2016

Interview étudiante - Suama Toyaleke

> Bonjour Suama, peux-tu nous en dire davantage sur toi ?

Salut ! J’ai 20 ans, j’habite à Nantes. Titulaire d’un BAC ES depuis 2013 je me suis orientée vers un BTS Commerce international avant d’intégrer le Bachelor IDRAC.

>Pourquoi avoir choisi l’IDRAC ?

Après mon BTS je ne savais vraiment pas quoi faire. J’ai choisi de poursuivre mes études au sein de l’IDRAC suite aux recommandations d’une amie de Paris qui étudie sur le campus parisien.

> Pratiques-tu des activités extra-scolaires ? Sport, association, hobbies…

J’ai commencé la danse il y a 5 ans, lorsque j’étais en 2nd, à cette époque je m’entraînais avec des amies devant les miroirs de la MDL au lycée ! C’est ma grande sœur qui m’a donné envie de danser, elle dansait dans une académie et c’est elle qui me coache maintenant.

Je me souviens de ma première prestation devant un public : c’était lors d’un événement interne organisé par mon lycée, la « Ruée vers l’Art ». Avec 3 amies, qui dansent toujours avec moi aujourd’hui, nous avions organisé une Battle… J’étais tellement stressée ! Heureusement qu’on a gagné !
Suite à cela, j’ai pris des cours avec ma grande sœur. Je voulais faire de la danse mon métier, mais mes parents voyaient les choses autrement alors j’ai arrêté les Battles le temps de passer mon BAC.

Lors de ma 1ere année d’études supérieures, j’ai effectué mon stage à Los Angels, l’un des meilleurs endroits pour apprendre à danser ! J’en ai donc profité pour prendre des cours ! Et lors de mon retour en France j’ai repris la danse avec mon groupe.

> Nous avons eu l’occasion de te voir danser avec ton groupe lors de la Remise de Diplômes en décembre 2015. Vous avez participé à d’autres événements, concours… ?

En 2013 nous avons participé à notre 1er concours Européen en Hollande. C’est d’ailleurs lors de notre préparation que nous avons trouvé le nom de notre groupe : « Manss » ! Nous avions gagné le prix du meilleur costume – rires – c’était un début !

En 2015 nous avons participé au World of Danse, et avons remporté la première place, 1500 euros et notre place pour le Championnat du monde à Los Angeles ! Lors du Championnat 14 pays étaient sélectionnés, nous avions une grosse pression car seuls les meilleurs groupes étaient présents. Mais nous étions aussi très fiers de cette expérience car peu de français accèdent à cette compétition d’habitude.

Nous avons aussi concouru au HHI France (Hip Hop International) à Paris. C’est une compétition très importante qui comporte des règles très difficiles : pas droit à plus de 8 danseurs, 30 secs d’une musique non modifiée, pas le droit de saluer le public, pas le droit de chanter, pas de gros mots dans la musique… Malheureusement nous sommes arrivés 4e au lieu de 3e à cause d’une insulte que nous n’avions pas entendue dans la chanson.

Puis nous avons été sélectionnés pour passer dans l’émission « La France à un Incroyable Talent », lors de notre prestation nous avons reçu le buzz d’or et sommes allés en demie finale ! C’était une expérience vraiment intense !

Grâce aux retombées de ces compétitions nous avons dansé pour les Restos du cœur, lors de match de basket, mais aussi dans des clips.

> Et aujourd’hui tu danses toujours ?

Bien sûr ! Nous sommes actuellement en train de nous préparer pour le concours Hip Hop International en espérant monter sur le podium cette année !

> Quels sont les apports du sport pour tes études ? Et inversement ?

De la rigueur bien sûr, même si comme tout le monde il m’arrive de parler un peu en cours !
Et, le fait de combiner danse et études me donne envie de me dépasser pour réussir sur les deux plans.

> Si tu devais te retrouver seule sur une île déserte, qu’emmènerais-tu ? Tu as le droit de choisir 3 objets.

Mon téléphone ! Avec le Manss mais aussi dans ma vie perso je suis hyper connectée, c’est tout ce dont j’ai besoin car j’ai vraiment tout dans mon téléphone !! Et je pense que je prendrais une box wifi avec peut être un petit truc à manger.