Actualités

01/02/2013

2 étudiants de l’IDRAC partent pour la grande aventure du 4L Trophy !

Ils n’ont que 22 ans et pourtant, ils ont déjà un goût prononcé pour l’aventure, la grande, la vraie !
Et quelle péripétie le 4L Trophy…. 10 jours à bord de la mythique 4L de Renault, avec un copilote qu’il faudra supporter à toutes épreuves, avec des conserves en guise de repas, des nuits à la belle étoile ou au mieux en Bivouac et des douches…. plus qu’éphémères !

Mais là on vous parle d’AVENTURE, celle qui forge des souvenirs impérissables, celles qui forge le caractère… Bref, l’aventure qu’on n’oublie pas !

Pour cette 16ème édition du grand Raid 4L Trophy, plus de 4000 participants tenteront de parcourir les 6000 kilomètres qui traversent l’Espagne et le désert marocain.
Départ prévu le 14 février depuis Poitiers pour François, étudiant en M1 et depuis Saint jean de Luz pour Marie, étudiante en M2 en alternance à l’IDRAC.

Bien plus qu’une aventure humaine parsemée de rencontres, de joies, d’entre aide et de galères (l’embourbage dans le désert marocain est fréquent !) le 4L Trophy c’est avant tout un raid humanitaire. En partenariat avec l’UNICEF, le 4L Trophy c’est aussi permettre  aux enfants des régions défavorisés du Maroc d’avoir accès à des fournitures sportives, scolaires ou encore médicales (chaque 4L les livre à leur arrivée). Ainsi c’est égayer, le temps d’un moment, leur quotidien. L’argent également récolté grâce à la participation de chaque compétiteur (3150 euros par personne) permettra de construire deux écoles.
Pour financer leur départ, Marie et François ont dû récolter plus de 6000 euros auprès de sponsors. Leurs logos décorent jusqu’aux jantes les deux  Renault. L’IDRAC est fier de s’associer à cette belle aventure et de voir son logo sur les voitures.

Pour finir, nos deux étudiants concluent d’un rire, que je soupçonne légèrement sarcastique, «  Le but de cette course d’orientation est d’arriver sain et sauf, de livrer les fournitures pour les enfants à temps et surtout de pouvoir repartir !». Ce qui n’est pas forcément gagné d’avance…
François compte sur ses connaissances de mécanicien, quant à Marie et son copilote, ils ne comptent que sur leur bonne étoile.

C’est un bel engagement solidaire ainsi qu’une belle aventure que nos deux jeunes s’apprêtent à vivre !
On leur souhaite de savoir déchiffrer boussole et road book, les deux seuls éléments autorisé pour arriver chaque soir à bon port …

Bravo à vous ! Vous êtes remarquables !