Les mutations des Business Models

Renewing Business Models

Depuis 2011, le laboratoire IDRAC Research a décidé de concentrer l’ensemble de ses équipes sur un seul axe : Renewing Business Models suivant ainsi les recommandations du conseil scientifique.

La question des business models est centrale au niveau académique mais également dans leur application au regard des besoins des chefs d’entreprises.

Au niveau académique

Bien que les premières publications autour de la thématique du business model datent des années 1990, la communauté scientifique ne s'est toujours pas accordée sur une définition commune. D’autre part, les recherches en France sur ce thème sont peu nombreuses et souvent limitées à un seul champ des sciences de gestion.

Or, les business models doivent être traités de façon transversale. Seule une vision globale, incluant l’ensemble des thématiques des sciences de gestion, voire au-delà, peut nous permettre de les comprendre, les analyser et les mettre en œuvre.

Si une telle démarche semble utopique au niveau individuel de chaque chercheur, dont la perspective sera le plus souvent orientée vers son objet de recherche, elle est beaucoup plus plausible au niveau d’un programme ou d’un laboratoire de recherche.

L’objectif du laboratoire IDRAC Research est de participer à la création de connaissances scientifiques sur les business models notamment par la publication d’articles. 

Au niveau de la recherche appliquée

Deux études ont montré que : 

  • l’innovation en termes de business models est devenue au moins aussi importante que les innovations en terme de produits
  • les chefs d’entreprises expriment le besoin d’adapter leur business model. Cependant, ils sont souvent désarmés pour répondre à cette question.

Le laboratoire IDRAC research propose aux entreprises de les accompagner dans leurs démarches en mettant à leur service une expertise scientifique (avec les enseignants chercheurs) et pratique (avec les exécutives en résidence).

Nos équipes travaillent en étroite relation avec les membres de l’entreprise et proposent de mobiliser une partie des étudiants de 5ème année sur les problématiques identifiées.